Chevauchées

« Chevauchées », et non « randonnées équestres », car il s’agit d’un projet assez particulier, innovant je crois et qui nous tient à cœur depuis que l’idée s’est emparée de nous, un jour de tempête en Ecosse, alors que le vent secouait notre Château-Ambulant, que la pluie battait les vitres et que nos esprits étaient absorbés par les volutes de fumée qui s’élevaient de nos tasses de thé : les conditions idéales pour stimuler la réflexion et la créativité !

L’idée était la suivante : proposer quelques dates seulement chaque année pour des excursions à cheval en pleine nature sauvage dans lesquelles le cheval ne serait pas un simple véhicule mais bel et bien un guide voire un passeur entre les mondes. Il s’agirait de chevauchées avec une cavale pieds-nus : silencieuse donc, en contact intime avec la Terre, à l’indienne ! Il s’agirait également de monter sans-mors, avec le plein accord du cheval et pour cela de prendre d’abord le temps, à pied, de créer une relation avec lui en allant à sa découverte et à la découverte de son univers.

Or, magie ! D’une part, le ranch dispose de 165 000 hectares de terres sauvages parcourus de sentiers qui mènent à des sites archéologiques autochtones, traversent des hauts lieux de l’histoire de l’ouest et croisent le chemin des habitants de la forêt. D’autre part, les chevaux du ranch sont depuis des années en contact intime avec les mustangs des Chilcotin ; la plupart ont un père, une mère, ou une sœur qui galope librement sur le Range. Certains y sont même nés avant de revenir vers l’homme. A moitié domestiques, à moitié sauvages par le sang, qui – mieux qu’eux – pourraient emmener les hommes à la découverte de leur part indomptée ?

Mais pour l’instant nous devons d’abord prendre le temps d’apprivoiser le territoire et de préparer les chevaux pour cette expérience. Ensuite, peut-être dès l’année prochaine, nous pourrons proposer des petites randonnées autour du ranch avec des temps d’observation du troupeau dans son milieu, des temps dédiés à la construction de la relation, des temps en selle et des temps à la rencontre des mustangs. Enfin, pour une véritable immersion dans le monde des chevaux et l’ouest sauvage, nous proposerons à terme des randonnées sur plusieurs jours : l’une en autonomie totale (passage à gué, lac turquoise, vue sur les sommets enneigés), l’autre avec notre cabine de trappeur au bord du lac comme camp de base.

logo mnd 3